Super sons T1

Tomasi, Jimenez et Borges

Super sons T1 - Nef des fous - Librairie RennesIl y a quelques mois, le virus Amazo, créé par Lex Luthor, a fait des ravages parmi la population. S’il donnait des pouvoirs à toute personne contaminée, les effets secondaires étaient pour le moins dévastateurs. Alors que tout le monde semble aujourd’hui avoir été soigné, un petit nombre est toujours atteint par le virus et possède encore des pouvoirs, mais tous n’en font pas bon usage…

En parallèle, Damian Wayne, de passage à Metropolis, fait appel à Jon Kent pour l’aider à enquêter sur des effractions et des piratages suspects chez LexCorp. L’un est le fils du plus grand héros de tous les temps, l’autre est le fils de Superman et l’entente entre les deux est loin d’être facile…

Quelques raisons de lire cette super série :

– Chaque membre du duo, à lui tout seul, vaut le détour. D’un côté, Damian, fils de Batman et de Talia Al Ghul, éduqué pour devenir un assassin, égocentrique, narcissique, prétentieux qui tente malgré tout discrètement d’être quelqu’un de bien et de ne pas décevoir son père. De l’autre, Jon Kent, fils de Superman et de Loïs Lane, gentil, naïf, qui découvre peu à peu ses pouvoirs…

– Leur association est absolument géniale : Les deux gamins s’envoient vanne sur vanne, passent leur temps à s’insulter et c’est super drôle ! Mettre en avant ces deux personnages dans une même série participe d’ailleurs de la volonté générale plutôt sympa des éditeurs de super-héros de rajeunir leurs personnages et leur univers.

– Les dessins de J. Jimenez ou d’A. Borges sont absolument parfaits pour un tel récit, vifs et précis !

– P. Tomasi, au scénario maîtrise parfaitement ses personnages. C’est crédible en plus d’être drôle. Auteur de la série récente Batman & Robin, il connaît bien le personnage de Damian et les relations pères/fils n’ont pas de secret pour lui.

– Si Super sons est avant tout une histoire fun, dynamique et drôle, il y a pourtant une vraie tension et un côté inquiétant par moments. L’ennemi, Kid Amazo par exemple, est particulièrement effrayant au départ. C’est un « méchant » vraiment bien traité, intéressant, qui, bouffé par ses pouvoirs, nous met face à des situations réellement choquantes…

Remarque : S’il peut sans doute être lu sans connaissance de l’univers (les événements précédents étant bien expliqués en début d’album), je recommande tout de même la lecture préalable de quelques tomes de Superman Rebirth et de Justice League Renaissance…